Projets #1


Passer ma vie à une terrasse de café, voir passer le monde entre un latte et un cappuccino.

Voilà un projet de vie qui a de la gueule. C’est faisable n’importe où dans le monde, pas de barrière de langue, de culture, ou que sais-je. Pas de diplômes, pas de compétences particulières requises, à part le goût des mots et de l’observation indécente des passants, et l’addiction à la caféine.

Un front de mer, ou un quai. Du soleil, évidemment. Des jolies filles, pourquoi pas.

Ecueil majeur du plan : trouver un moyen stable de pouvoir payer la note en fin de journée tous les jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *