Retour à Lift


J’ai découvert la conférence Lift en 2013. C’était aussi l’année de mon premier SxSW. L’année suivante, dans la dynamique Medialab Session, nous avons expérimenté ensemble autour de la couverture live communautaire dans le cadre d’une Newsroom expérimentale (bilan très mitigé, beaucoup de choses apprises en route).

Cette année j’y retourne. Pourquoi ?

L’ami Sébastien Flury explique le principe de cette conférence (en anglais), et vous propose même de gagner un billet, ou d’acheter comme un grand mais avec une réduction, allez le lire.

La petite sœur avec la vieille. #LIFT13 #LIFT14 #frontback @frontbackapp

Une photo publiée par Yann Heurtaux (@shalfiu) le

Voyons mes deux raisons très égoïstes et personnelles (full disclaimer : je dispose d’un press pass offert par les gentils organisateurs) :

Suivre l’évolution des copains de Cellabz (partenaires curation de la très attendue session Blockchain)

Après avoir collaboré avec moi dans l’expérience de Newsroom 2014, et plein d’autres projets en fait, Nicolas et Clément ont développé Cellabz. Leur atelier Ethereum a rencontré un chouette engouement au Hello Tomorrow Challenge 2015 à Paris, j’ai donc hâte de voir et d’entendre ce que Primavera De Filippi a à dire par exemple, et d’assister à leur atelier.

Vous pouvez découvrir ce vaste sujet avec leur livre blanc « Blockchain & Beyond » (EN).

Curiosité et sérendipité, aussi, surtout (comme d’hab’)

Trouver de nouveaux partenaires, rencontrer des gens inspirants, est tout de suite plus facile quand une majorité du milieu design/tech/com assiste au dit événement, ce qui reste le cas. En vrac les gens qui me font envie :

  • Brian Solis, parce que je le lis depuis longtemps,
  • Caecilia Charbonnier, après la couverture impressionnante dont sa compagnie a bénéficié au dernier Sundance Festival,
  • David Li pour des nouvelles fraîches de la scène hacker/maker asiatique et chinoise en particulier,
  • and Natalie Kane, because Manchester is always a good choice.

Vous me trouverez près de la machine à café, comme souvent. Tweet me sur place.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *