Ma bibliothèque pro à UniverCité en ce moment

Comment mieux comprendre mon boulot ?


Pour la première fois de ma vie, je suis en situation idéale pour recruter des gens brillants afin qu’ils ou elles rejoignent mon équipe. Ce qui pose des questions inédites pour moi. Transmettre, enseigner, faire ensemble.

Je viens de recevoir cet email, alors autant y répondre ici :

 

emaillivres

 

 

Livres et magazines

Un ami cher m’a un jour conseillé d’ouvrir le deuxième livre de Gary Vaynerchuck, « The Thank You Economy », et il avait raison, comme souvent. A quelqu’un qui rejoint mon équipe, je conseille de commencer par le premier, « Crush It! ». J’ai la chance de pouvoir proposer une collaboration à des gens qui cherchent encore ce qu’ils aimeraient faire, ce pour quoi ils sont vraiment doués. Du coup, une partie de leur cahier des charges consiste à travailler sur leur propre projet.

J’anime un tiers-lieu, qui comprend un laboratoire de biologie ouvert et citoyen (aka biohackerspace), un espace de coworking et un makerspace. Mes collègues et moi avons construit ça avec nos petites mains en bougeant des cartons (beaucoup de cartons) et des palettes (encore plus), et pas mal d’huile de coude communautaire. Mais cela permet le luxe incroyable de proposer une plateforme, une caisse à outils inédite en Suisse romande, à des gens qui souhaiteraient nous aider à en faire un endroit et une communautés encore plus cools, plus vite.

En contrepartie de l’accès illimité à ce lieu et surtout aux gens qui y travaillent (la valeur réelle), ces nouveaux membres de l’équipe s’engagent à tenir la permanence du lieu un jour par semaine, ainsi qu’à travailler dur sur leur projet personnel. C’est un modèle hybride inspiré par les copains d’Impact Hub et les gens très en place de Indy Hall, je n’invente rien.

Ma bibliothèque pro à UniverCité en ce moment

Ma bibliothèque pro à UniverCité en ce moment

Dans le cas de la personne qui m’écrit, il s’agit de continuer à explorer ses forces, à savoir le graphisme et l’animation communautaire en ligne. On ajoutera donc utilement « Engage! » et « What’s The Future of Business », de Brian Solis, ainsi que le dernier livre de Gary V., « Jab, Jab, Jab, Right Hook » (ou si on est pressé, son podcast vidéo « The #AskGaryVee Show »). Pour le graphisme, je suis une pive, donc balancez vos profils Behance / Dribbble préférés dans les coms.

« Business Model Generation » et « Value Proposition Design » d’Osterwalder, Pigneur et al.  sont obligatoires, aussi. De la valeur de la valeur de la valeur, c’est la seule monnaie qui compte, avec la confiance, dans le coworking.

Le « Tiers-Lieux et plus si affinités » de l’ami Antoine sera très utile. Et bien sûr le « Coworking Handbook » de mon copain Ramon Suarez (Et toute une liste de lectures recommandées sur le site).

J’aimerais bien avoir un livre à conseiller sur la production d’événements, mais rien ne me vient spontanément. J’imagine que ça s’apprend en faisant. Si vous avez une référence absolue, n’hésitez pas.

Sites, apps, flux hardnews

Les livres c’est bien, mais les news junkies comme moi ont besoin de plus que ça. Ces jours-ci, ça passe par :

  • Les notifications push de 24heures.ch, pour l’actu locale,
  • Les partages twitter et facebook de certains journalistes du Temps (notamment, Jean Abbiateci, Mehdi Atmani, Julie Conti et Nic Ulmi),
  • Et beaucoup de choses en anglais dans l’app Medium. J’aimais bien Circa avant, mais c’est fini,
  • Je suis aussi abonné à Médiapart, mais c’est mon côté gauchiste franchouillard,
  • Une liste « Breaking News! » sur twitter, qui aurait sûrement besoin d’un peu de ménage.

Blogs et gens à suivre, conversations

De ce côté-là, c’est plus compliqué. Ça fait maintenant un bon deux ans que je dis que je vais faire du tri dans mon Feedly et mon Pocket, genre vraiment. Pour au final ne jamais le faire.

Conversations ? La recherche avancée twitter est là pour servir. Ces jours-ci, je pense que #coworking et #cowoch sont obligatoires. Dans la série de gens à suivre, voyons :

funambuline, comme ça on peut m’aider à suivre la prolifique production de mon épouse

– l’ami Mateusz pour sa consistance au cours des années, et Jim, le fameux ami cité en intro, notamment son dernier billet sur ce que c’est de ne jamais « fit in » une fois qu’on a commencé à voyager. Le blog du Betacowork, et celui d’Alex Hillman.

– Et pas mal de newsletters professionnelles ; les dernières lues : Laurent Haug, Makery.info, Impact Hub Genève et Zurich, la sporadique d’Hackuarium (il faudrait plutôt m’aider à l’écrire à vrai dire), The Family, Mutinerie.

Un bon début. Faudrait reparler de ce billet-là également, mais on y viendra petit à petit.

Si tu veux rejoindre l’équipe, fais moi signe.

Bonus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *